02 février 2008

Les Huang Shan en hiver

garcons_garde_chinois


Début décembre, Joris et Bertrand sont venus voir ce qui se passait du cote de l’aube du monde !

Les connaissant, on ne peut pourtant pas dire qu’ils soient du matin, mais des leur arrivée, ils ont commencé par une journée chargée à base de Gare de Shanghai, marché de l’ électronique de Huangpi Lu, marché aux tissus pour prendre des mesures, et bien sur, nuit endiablée commencée par un Tepaniaki (restaurant japonais à cuisson devant les yeux et les papilles, sur une table chauffante), réputé pour son menu à volonté ! Suivi d’un karaoké dans le parc de FuXing, en plein cœur de la concession francaise. Suite à quoi ils ont vu leur premier soleil levant vers 14h…

J’ai malheureusement du les abandonner pour leurs premiers jours de Shanghaiens à cause d’un déplacement au Japon.

Au programme des mes chers amis et donc des articles à venir : 3 jours de Shanghai, 2 jours de Montagnes Jaunes, un dimanche avec Lucien à Shanghai, 2 jours de Beijing et sa Muraille, 1 jour de Shanghai.

Etape 1 : Les 3 jours de Shanghai

Bien que n’ étant pas présent lors de cette étape, J ‘n B ont profité de ces quelques jours pour effectuer un nombre considérable d’achats de noel ! Du Made In China directement à la source ! Des prix negociés à faire pleurer les vendeuses pourtant sur-entrainées des divers marchés de Shanghai.

Ils ont aussi vaillament affronté leurs appétits de découvertes dans de petites cantines chinoises de quartier. Récupérés en soirée par Anna, ils ont pu découvrir quelques spécialités gastronomiques d’Asie.

Etape 2 : Les Montagnes Jaunes


trois_garcons_soleil

Partir pour les Huang Shan (Montagnes Jaunes) au mois de décembre, c’est avant tout aimer le froid, les journées courtes et l’absence d’activités ludiques sur le haut de la montagne après fermeture du dernier restaurant vers 21h. C’est aussi aimer les ciels bleu à couper le souffle, les paysages vert sapin sur les versants Sud et bleu-blanc givre sur les versants Nord, les prix hors saison, les longues attentes téléphéritiques inexistentes, la faible présence des groupes de touristes qui, tels des troupeaux de Zébus, dévastent la tranquilité du Parisien (et non pas du Pekinois) moyen qui contemple le grandiose.
Meme pas peur !


contre_jour_montagne


Comme prévu, nous partons jeudi soir vers 22h en train pour Tunxi, la ville la plus proche des fameuses montagnes jaunes. Au-delà de sa couleur, il s’agit d’une des 4 montagnes sacrées du boudhisme en Chine avec Putuo Shan (sur une ile à l’Est de Shanghai), Eume Shan en plein cœur de la Chine, du coté de Chengdu dans le Sichuan, et la quatrieme qui m’ échappe mais que je situerais entre Beijing et Hong-Kong sur une longitude inconnue.

neige_arbres

      

montagne_neige

Le train c’est bien !!! C’est de loin le mode de transport le plus économico-sympathique, il faut juste prévoir suffisament d’activités pour tenir les 12h nécéssaires pour parcourir les 600 kms depuis Shanghai.


bibi_train

A l’arrivée, nous partons direction vers Huang Shan Shi, la porte de la montagne. Niveau pratique, il suffit de suivre la jeune fille qui vous sautera dessus des votre descente du train et vous proposera un covoiturage pour 13 Yuans avec une dizaine d’autres passagers.


bus

On nous a dit avant de partir : il existe trois facons de se rendre au sommet des montagnes jaunes : les marches de l’Est ascension de 3-4h difficiles, les marches de l’Ouest 6-7h encore plus eprouvant, le téléphérique made in Pomagalski. Nous autres, vaillants grenoblois de rencontre (c’est apres tout là-bas que nous nous sommes connus), c’est sans hésitation que nous nous sommes dirigés vers le téléphérique de l’Est pour bien profiter des balades au sommet. Je conseille désormais à tous les visiteurs sur 2 jours de faire de meme. Il y a tellement de pics, de points de vues magnifiques et de dénivelés en se promenant sur les sommets, qu’il faut réellement garder des forces.


escaliers_soleil

Ne vous inquietez de voir des cadenas un peu partout attaches aux barrieres, c'est juste pour que les amoureux attachent leur amour eternellement...c'est chou...

cadenas

Le matin, réveil à 4h30, et comme dit Bertrand en me secouant vigoureusement 15min avant que le réveil ne sonne : « Ol’ réveille toi, ca sert à rien de dormir ! Les colloc’ de dortoir ronflent trop fort !! ». Nous partons donc pour 40 minutes de grimpette dans le noir pour rejoindre un spot au-dessus de tous les autres pour un lever de soleil magnifique.

coucher_de_soleil_2

Apres quelques minutes, nous sommes rejoint par un groupe de touristes impressionnants et un peu bruyants...

spectateurs

...mais cela ne nous empeche pas de mediter tranquillement...

joris_penseur

La journée fut ensuite consacrée à des balades sur chacun des sommets du dragon noir, du singe contemplant la mer de nuage, du pic de Jade, et quelques dizaines d’autres encore. Puis une redescente par les marches de l’Ouest.

montagne_soleil

         

porteurs

      

montagnes_caracteres

Retour en train pour Shanghai, les jambes en vrac, mais les sourires bien accrochés !

joris_gare




C'est bon ca !!!

ol_et_jo

Posté par OlAnna à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Huang Shan en hiver

Nouveau commentaire